Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
Page d'AccueilLe gwokaLe kaschémasLes chantsLes rythmesPartitionsLa danseVillage KaDans la rueChristian DAHOMAYMétòd BoulamawkajLa Métòd-kale moderneGérard LOCKELCours de KaAmbiance LKPcontactEcolesFabricantsFanm kaLexique
    Il n’est pas possible de parler de gwoka sans parler du chant. Il fait partie intégrante du gwoka.

    Il y a deux types de chanteurs, les chœurs et le soliste. Les chœurs sont aussi appelés les répondè. Ils se contentent de chanter les refrains et souvent de waklé les mains (taper des mains). Le soliste est le chanteur principal, il chante les couplets tout en improvisant sur la mélodie et sur les paroles. Cette performance n’est pas à la portée du premier venu.

     De nos jours les chanteurs improvisent beaucoup moins.
Le gwoka chante les évènements de la vie de tous les jours.
Quelques chanteurs parmi les plus connus :
Robert Loyson,  Germain Calixte dit Chaben, Kristèn Aigle,
Napoléon Magloire,  Guy Konkèt, Perrin,  Ti-Celeste, Anzala, 
Sergius Geoffroy et ses frères - ... 

    Les solistes sont des hommes. Même de nos jours, très peu de femmes chantent le gwoka. Dans la mentalité collective, seule une femme de mauvaise vie a le droit de chanter. 
    Dans le passé de nombreuses femmes ont chanté le gwoka. Maintenant quelques jeunes belles voix prennent la relève, elles ne sont pas très nombreuses. On peut citer Jacqueline ETIENNE,  Marie-Line DAHOMAY, Marie-Héléna LAUMUNO, Josélita JACQUES...
robert_loyson_02_bs_original